Hommage à Ingo Maurer, le génie de la lumière !

Ingo Maurer

Le monde du design et des luminaires a dit adieu à Ingo Maurer, le célèbre designer allemand, illustre créateur de réalisations pures et poétiques.

Dès son enfance, Ingo Maurer développe une fascination pour les ricochets de lumière à la surface de l’eau. C’est allongé, dans la chambre d’une pension de Venise, que le designer se passionne pour une ampoule incandescente tombant nue au plafond.

Ingo Maurer

En 1963, Ingo Maurer créé sa première entreprise Design M. A partir d’une ampoule à Venise, il crée, en 1966, sa première lampe Bulb. Cette dernière se trouve au Musée des Arts Modernes à New-York ; elle est accompagnée de Gulp.

Dès le début de sa carrière, Ingo Maurer met l’accent sur l’utilisation de matériaux originaux qui donnent un luminaire hors du commun…C’est le cas de la lampe Willydilly, présentée au salon light+building 2014. Cette dernière est faite en carton blanc translucide et fait rentrer la couleur dans notre décoration.

willydilly

Ingo Maurer joue avec les matières et les styles. Le designer allemand reçoit des commandes de luminaire du monde entier. Le lustre Porca Miseria est une réponse à une commande de Lord Rothschild. Ce luminaire est construit avec des assiettes de porcelaine de Chine cassées.

Porca Miseria


Par la suite, il crée des systèmes lumineux hors du commun, fabriqués au sein de sa propre entreprise. A travers le monde entier, les créations d’Ingo Maurer sont appréciées pour leur style féérique, humoristique et poétique.

Ingo Maurer

La lampe Lucellino fait partie des plus grands succès du designer. Créée en 1992, son nom provient de la contraction des mots italiens « luce » (lumière) et « ucellino » (petit oiseau).

LAMPE À POSER, LUCELLINO TRI-R, BLANC, ROUGE, Ø35CM, H45CM - INGO MAURER

La suspension Zettel Z fait elle aussi partie des créations incontournables d’Ingo Maurer. Cette suspension se compose de 80 feuilles en papier japonais, imprimées sur deux faces avec des figurines chinoises en porcelaine brisées.

SUSPENSION, ZETTEL'Z LAUGHING BUDDHA, BLANC, Ø120CM, H120CM - INGO MAURER

En référence au maître sculpteur Isamu Noguchi, Ingo Maurer présente la lampe à poser Kokoro. Elle évoque une danseuse à la robe éblouissante grâce à son abat-jour en papier japonais aux courbes délicates.

LAMPE À POSER, KOKORO, ROUGE, Ø15CM, H80CM - INGO MAURER


Au cours de sa carrière, Ingo Maurer a collaboré avec de nombreux designers.

La lampe Yoruba est une collaboration réussie entre le trio Dagmar Mombach et Ingo Maurer. L’arc en papier posé sur un socle en métal est tendu presque de façon circulaire grâce à de fins câbles métalliques et se déploie vers le haut. L’expression harmonieuse du modèle et sa lumière extrêmement agréable en font la source de lumière idéale.

LAMPE À POSER, THE MAMO NOUCHIES, YORUBA ROSE, BLANC, Ø50CM, H60CM - INGO MAURER

LAMPE À POSER, THE MAMO NOUCHIES, YORUBA ROSE, BLANC, Ø50CM, H60CM - INGO MAURER

En collaboration avec le jeune designer Axel Schmid, Ingo Maurer réalise la lampe à poser Koyoo, une lampe toute en finesse fabriquée à partir d’un fil de fer qui soutient le cercle en papier blanc.

LAMPE À POSER, KOYOO, NOIR ET BLANC, LED, 3000K, 240LM, Ø10CM, H34CM - INGO MAURER


Depuis 1963, les lampes d’Ingo Maurer ont été exposées à travers le monde entier. En 1985, il expose Yayaho au centre Georges Pompidou à Paris à l’occasion de l’exposition « Lumières, je pense à vous ».

Ingo Maurer

En 1989, Ingo Maurer propose également d’exposer ses recherches sur la lumière à la Fondation Cartier pour l’art contemporain à Jouy-en-Josas.

Ses créations sont également exposées dans son pays natal, à Munich au musée Villa Stuck ; à Amsterdam au Stedelijk Museum ou encore à Milan à la Triennale.

En 1999, Ingo Maurer remporte le prix du Design par la ville de Munich. Il lui est également attribué le prix du « Lucky Strike Designer Award 2000 » par Raymond Loewy Foundation.

Le designer allemand reçoit de nombreux prix internationaux comme « Collab’s Design Excellence Award » en 2002 par le Philadelphia Museum of Art, le prix « the Fourth Oribe Award » par la Design Academy  Division de la préfecture de Gifu au Japo, ou encore le titre de Docteur Honoris Causa par la Royal Society of Arts de Londres.


Ingo Maurer est décédé le 21 octobre 2019 à Munich à l’âge de 87 ans. Il s’éteint après avoir illuminé le monde de la lumière et laisse derrière lui des créations poétiques aux formes gracieuses.

Ingo Maurer


Pour plus d’informations, n’hésitez pas à nous contacter.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s